02 51 13 50 50

Conseils techniques pour la réalisations de vos fichiers

Nous imprimons des fichiers fournis, c’est-à-dire sans intervention de notre part. Vous trouverez ci-dessous des conseils pour vous permettre de les réaliser de manière à obtenir la meilleure impression.

Formats de fichiers

Le format PDF permet d’échanger des fichiers sans perdre de données entre différents postes. Les imprimeurs ont depuis longtemps adopté ce format. Malgré tout, seuls les logiciels professionnels permettent de le garantir à 100%. C’est pourquoi nous examinerons vos fichiers avant la mise en production.

Les traitements de textes ne permettent pas de conserver la mises en page ou les polices de caractères au changement de poste.
Si vous devez utiliser ce type de logiciels, assurez vous d’exporter votre document au format PDF, nous l’examinerons avant la mise en production. Sinon vous pouvez utiliser SCRIBUS.

Points techniques à vérifier

Repères et fonds perdus :

Nous imprimons sur des grandes feuilles qui nécessitent d’être recoupées pour aboutir au format final. Pour avoir des bords bien finis, nous avons besoin d’imprimer au delà de la coupe, ce qui doit être anticipé dès la composition par l’ajout de fonds perdus et de traits de coupes. Vous pouvez vous référer à ce très bon article pour une explication détaillée.

Couleurs :

C’est un point à ne pas négliger si vous êtes attaché à la qualité. Nous utilisons l’impression en quadrichromie basée sur la séparation en quatre couleurs primaires : CMJN (synthèse soustractive) contrairement à l’affichage écran RVB (synthèse additive). Veillez donc à paramétrer vos documents dans ce mode colorimétrique dès leurs création.

Les images

Convertissez les en CMJN si elle ne le sont pas (ex : photos numériques), pour être sûr de leur rendu. La définition doit être de 300 dpi à taille réelle d’impression. 

Le noir

Les éléments fins (textes et graphiques) doivent être en noir seul pour éviter tout décalage. Les éléments forts eux, doivent être enrichis de 40% de cyan pour être bien couvrants.

Encrage

Le taux maximum autorisé par notre matériel et de 340%, au delà vous pouvez effectuer un retrait sous couleur.

Surimpression

Si vous utilisez ce procédé, vérifiez-en le rendu sur un logiciel professionnel. Attention aux objets blancs surimposés, ils disparaîtront sur un fond foncé contrairement à l’aperçu de votre écran.

Dimensions :

Vérifier avant de nous fournir vos fichiers, que leurs dimensions correspondent à celles de l’impression . Même chose pour le nombre de pages. Voici également quelques astuces pour réussir leurs formats spéciaux :

Dépliant 3 volets

Pour permettre le pli, pensez à prévoir le dernier volet plus court, 10-10-9,7 cm pour un A4 par exemple.

Vous pouvez télécharger cette fiche pour vous aider.

Chemise à rabats

Nous avons plusieurs modèles de formes de découpe, contactez-nous pour nous indiquer les dimensions voulues.

Logiciels 

Illustrator

Si vous travaillez sur Illustrator,  prenez soin de paramétrer les fonds perdus de votre document et de de les inclure avec les traits coupe à l’export de votre PDF. Assurez-vous de travailler en CMJN.

InDesign

Idem que pour Illustrator. Si nous avons le besoin d’utiliser votre fichier natif, transmettez-le nous en effectuant un assemblage de sorte que tout les liens soient inclus.

Photoshop

Photoshop ne gère pas les fonds perdus. Vous devez anticiper sur la coupe en ajoutant les fonds perdus nécessaires à votre format d’image. Travaillez en 300dpi à taille réelle et CMJN.

SCRIBUS

C’est un logiciel libre pour faire de la mise en page équivalent à InDesin. C’est une solution technique efficace à utiliser à la place d’un logiciel de traitement de texte. Plus d’info ici ou .

Pour toute autre question, contactez-nous !